Les pouvoirs publics doivent devenir la ‘direction innovation’ de nos sociétés

Dans une interview récente du site SoonSoonSoon j’apporte deux précisions importantes au concept du bottom up et de la démocratie délibérative, qui ne sont pas forcément l’alpha et l’oméga ni de la démocratie, ni de la créativité politique :

« Le concept clef, ce n’est pas tant le ‘bottom up’, que la co-création : les personnes qui sont intéressées par une politique donnée doivent être mieux associées à la formulation des solutions, mais aussi, en aval, au diagnostic du problème, et, en amont, à l’évaluation et à l’ajustement des mesures adoptées. »

« La délibération est l’oxygène de la démocratie. Si les opinions ne peuvent se frotter les unes aux autres efficacement alors il n’y a pas de décision démocratique. On doit passer d’une démocratie des employés à une démocratie des actionnaires » (formule que je dois au Directeur technique de consoGlobe, Sébastien Odion).

Lire l’intégralité de l’article dans la série des interviews de SoonSoonSoon.